Category: Uncategorized

Mouvement planétaire en 2021, selon l’astrologie

No Comments

Si vous n’avez jamais vu l’une des planètes extérieures du système solaire briller dans le ciel nocturne, 2021 est l’année pour vous procurer un petit télescope. Voici pourquoi:

Trois planètes atteindront «l’opposition» (lorsque la Terre passera entre elle et le Soleil) et brilleront de manière extra-brillante: Mars, Saturne et Jupiter C’est une «année de Vénus» puisque la planète intérieure est un objet brillant à l’ouest après le coucher du soleil pendant la majeure partie du premier semestre de 2021.

Par conséquent, elle sera souvent vue près d’un croissant de lune dans le ciel après le coucher du soleil. L’accent sera mis sur Mars lors du lancement de quatre vaisseaux spatiaux cet été.

Il y aura une rare «grande conjonction» de Jupiter et de Saturne lorsque les deux planètes apparaîtront à seulement 0,06 ° l’une de l’autre. C’est un événement tous les 20 ans.

Pourquoi 2021 est «l’année de Mars»

C’est une année particulièrement importante pour Mars, qui oscille près de la Terre en 2020, ouvrant ainsi une fenêtre de lancement semestrielle. Si la NASA, l’ESA / Roscosmos, la CNSA de Chine et les Émirats arabes unis manquent leurs lancements prévus de vaisseaux spatiaux vers Mars cet été – alors que le voyage est relativement court – ils devront attendre 2022 et la prochaine «année de Mars».


Voici votre calendrier d’observation de la planète pour 2021

16 février-10 mars – Mercure rétrograde: la planète intérieure semblera se déplacer «en arrière» pendant quelques semaines, bien qu’il ne s’agisse que d’une illusion de ligne de vue causée par la mécanique orbitale normale.

C’est le premier de trois de ces «événements» en 2021 (même si seuls les astrologues seront enthousiasmés par celui-ci). 18 et 19 février – un croissant de lune occultera Mars, puis Jupiter, vus d’Amérique du Nord, juste après le coucher du soleil.

27 février – Vénus brillera de mille feux à côté d’un croissant de lune après le coucher du soleil. 30 et 31 mars – Mars, Jupiter et Saturne apparaissent rapprochés avant l’aube dans un joli regroupement planétaire. 24 mars – le «plus grand allongement» de Vénus: c’est le plus élevé du ciel nocturne que Vénus obtiendra en 2021.

14 juillet – Jupiter atteint l’opposition: la planète géante sera la plus brillante et la meilleure de 2021.

17 juillet – La mission Mars de la NASA vers Mars devrait être lancée depuis le complexe de lancement spatial 41 de la station de l’armée de l’air de Cap Canaveral et atterrir dans le cratère Jezero sur Mars le 18 février 2021.
18 juin-12 juillet – Mercure rétrograde pour la deuxième fois en 2021.
20 juillet – Saturne atteint l’opposition: la planète aux anneaux sera la plus brillante et la meilleure pour toute l’année 2021.

23 juillet : lancement de la mission chinoise Huoxing-1 (HX-1) sur Mars depuis Hainan, Chine.
26 juillet: lancement de la mission ExoMars de l’ESA et de Roscosmos sur Mars depuis Baïkonour, Kazakhstan (atterrissage le 19 mars 2021)
Le mois de juillet verra également le lancement de la mission Hope Mars des Émirats arabes unis (EAU), la première mission scientifique planétaire d’un pays arabo-islamique.
13 octobre – Mars à l’opposition: la planète rouge sera la plus brillante et la meilleure de 2021, et la meilleure depuis 2003.
14 octobre – 3 novembre – Mercure rétrograde pour la troisième fois en 2021.
21 décembre – Une «grande conjonction» de Jupiter et de Saturne: à la date exacte du solstice d’hiver, les deux planètes n’apparaîtront qu’à 0,06 ° l’une de l’autre juste après le coucher du soleil. Cela ne s’est pas produit depuis l’an 2000 et ne se reproduira pas avant 2040.

Horoscope 2021

Citations du site Horoscope-Annuel.com, l’année clé 2021marque le début d’une nouvelle ère! C’est le début d’un nouveau cycle de développement de 20 ans, qui durera jusqu’en 2040.

Une réinitialisation totale en 2021 pour tous les systèmes sociaux, économiques et politiques.

Le 26 décembre 2019, une éclipse solaire annulaire totale a eu lieu en Capricorne. Cette éclipse solaire était conjointe au grand bienfaiteur Jupiter en Capricorne. Cette énergie terrestre libératrice de Jupiter en Capricorne était le moteur planétaire sous la conjonction terrestre de Saturne et de Pluton en Capricorne le 12 janvier 20210.

Numérologique, l’année 2021 magique et intense est liée au numéro quatre.
Le numéro quatre montre la construction d’une base économique et sociale solide pour l’avenir.

La période allant jusqu’à 2021 est la période la plus fascinante et la plus transformatrice que l’humanité ait connue. Les structures anciennes et défaillantes s’effondrent de plus en plus pour faire place à de nouvelles structures sociales.

Du début à la fin de 2021, des événements majeurs se déroulent sous l’influence de grands cycles astrologiques qui donneront le ton pour de nombreuses années à venir.

Le 12 janvier 2021, Saturne et Pluton forment une conjonction exacte à 22 ° en Capricorne.
À la naissance de la conjonction de Saturne et de Pluton en Capricorne, les structures se renouvellent et se restructurent.

Le monde ne sera plus jamais le même après cette fusion planétaire et sera appelé les années avant et après 2021.

La dernière fois que Saturne et Pluton ont formé une conjonction exacte exactement au même degré en Capricorne, c’était il y a 500 ans, en 1517, ce qui a montré le début de la Réforme, l’iconoclasme en 1566 et la guerre de 80 ans entre l’Espagne et les Pays-Bas. Uranus a également voyagé à travers le Taureau au cours de cette même période. À cette époque, cette conjonction historique de Saturne et de Pluton en Capricorne peut conduire à une réforme de l’Union européenne, de l’Église ou à une récession mondiale au lendemain de la crise économique de 2008.

Le 10 janvier, l’année 2021 débute avec une puissante éclipse lunaire totale en Cancer conjuguée au Soleil, à Mercure et à l’astéroïde Cérès. Sous l’influence de la conjonction historique entre Saturne et Pluton en Capricorne, il n’y a pas d’autre moyen que quelque chose de spécial soit sur le point de se produire. Cette éclipse lunaire concerne initialement la Grande-Bretagne, comme un événement émotionnel majeur qui affecte la gouvernance du pays, le Brexit ou la maison de Windsor.

A partir de février 2021, le sextile entre Jupiter en Capricorne et Neptune en Poissons apportera inspiration et prospérité au signe zodiacal Taureau, Cancer, Vierge, Scorpion, Capricorne et Poissons. Jupiter en Capricorne montre une restructuration à grande échelle de la réglementation, mais aussi des changements profonds en ce qui concerne le monde des affaires, les gouvernements et les monarchies.

Uranus restera en Taureau en 2021 et Neptune restera également en Poissons. Les deux planètes forment une connexion positive avec le Capricorne, donc 2021 est colorée par des solutions innovantes et intuitives. Les anciens systèmes existants de gouvernement, d’économie, de santé et d’éducation s’effondrent et seront entièrement redéfinis.
Uranus en Taureau conduit à des changements et des innovations sur le plan économique et financier.


Le système bancaire tel que nous le connaissons sera révolutionné avec de nouveaux modes de paiement et des solutions innovantes qui dureront de nombreuses années.


Plus tard, toute l’année 2022 (avec moins d’influence également en 2021 et 2023) sera très importante pour les États-Unis. Au moment où Uranus entre en Gémeaux au début du mois de juillet 2025, l’ancien système bancaire mondial, les structures religieuses et les structures et régimes de pouvoir des entreprises et des politiques auront complètement disparu.

La conjonction Saturne-Pluton en Capricorne marque le début d’un cycle de 33 ans qui reconstruira et restructurera complètement le monde des affaires, de la politique, du pouvoir et de l’autorité.
La collaboration planétaire avec Jupiter en Capricorne renforce cet événement planétaire rare.

La conjonction exacte Saturne / Pluton à 22 ° dans le signe cardinal du Capricorne du 12 janvier est une conjonction historique et cet événement rare apporte des changements sociaux, économiques et politiques majeurs. Par conséquent, la deuxième semaine de janvier peut être très tendue.
Individuellement, il y a des changements majeurs en particulier pour ceux nés en 1982 et 1983 et 1947 et 1948 avec une conjonction Saturne Pluton dans le thème natal. Ce cycle reflète un rituel de transition des anciennes structures de pouvoir dans le monde.

Il s’agit d’intégrité par rapport à la cupidité et à la corruption. Tôt ou tard, ce cycle révèle les effets karmiques de la corruption dans le monde financier. L’influence de la conjonction entre Saturne et Pluton est d’actualité depuis 2018 et dure jusqu’en 2021.

Categories: Uncategorized

Lune en Poissons 2021

No Comments

Votre signe lunaire décrit vos énergies instinctives ou émotionnelles, vos réactions innées et les choses dont vous avez besoin pour vous sentir à l’aise ou en sécurité. Il peut révéler votre maquillage émotionnel, génétique et intuitif.

Alors que le signe solaire décrit les qualités que vous apprenez à développer et à devenir, votre Lune en Poissons décrit qui vous êtes déjà.

Lorsque la Lune se trouve dans les Poissons, les émotions sont susceptibles d’être prononcées. Les Poissons sont le signe final du Zodiaque et ont beaucoup à voir avec la sensibilité – à soi-même, aux autres personnes et aux forces mystérieuses et invisibles qui façonnent notre monde.

Avec la Lune en Poissons, vous êtes probablement un individu très impressionnable – fortement influencé par les aspects compatissants, créatifs, imaginatifs, romantiques et idéalistes de la vie.

Sur un plan instinctif, vous pouvez avoir une affinité naturelle pour l’abstrait ou l’intuitif. Cette affinité peut être une bénédiction ou une malédiction. Vous serez probablement en mesure de ressentir les niveaux de vie cachés ou énergétiques, imprégnant des atmosphères comme si vous étiez une éponge. Vos sentiments envers les gens et les situations sont susceptibles d’être immédiats, précis et intenses.

Comprendre que vos sentiments fournissent des informations précieuses, mais peuvent parfois vous induire en erreur, signifie que vous devrez apprendre à reconnaître la différence entre une réponse intuitive à quelque chose et une réaction émotionnelle basée sur votre réponse à tout ce qui se passe.

Né avec une imagination débordante

Votre imagination est susceptible d’être très forte. Vous pouvez trouver toutes sortes de nuances dans de nombreuses expériences de vie. Vous êtes susceptible de répondre à toutes sortes de stimuli visuels et émotionnels, qui vous envoient dans les nombreux mondes de votre imagination. Ici vous pouvez trouver des loisirs et des sorties. Que vous préfériez vous évader dans un monde confortable de vos propres rêveries ou vous plonger dans l’art, tout ce qui fonctionne pour activer votre imagination ressemble à un retour à la maison et vous permet de nourrir votre âme.

C’est un grand avantage si vous transformez vos talents en quelque chose de créatif. Le plus souvent, l’énergie des Poissons s’exprime à travers des formes d’art abstrait, donc tout ce qui touche à la musique, au cinéma, à la photographie, à la danse, au théâtre, à la poésie ou à la peinture peut plaire. Même si vous ne pratiquez pas en tant qu’artiste, vous êtes susceptible d’être fortement en phase avec certaines formes d’art. Parce que ce signe est très créatif, une opportunité attend ceux d’entre vous qui trouvent un débouché pour vos imaginations vives.

Élargissez votre compréhension. En savoir plus sur votre enseigne solaire et votre maison

Qualités psychiques

Vous pouvez également être très intuitif, possédant des capacités psychiques innées si d’autres facteurs du graphique sont également présents. Vous avez peut-être eu un sens puissant de la connaissance dès le plus jeune âge, vécu des rêves prophétiques ou peut-être grandi dans un environnement où les femmes en particulier étaient connues pour leurs capacités psychiques ou curatives. Comprendre comment fonctionne votre «sixième sens» est votre droit naturel de naissance, et vous pouvez facilement le développer si vous lui donnez le temps et le respect qu’il mérite.

Les Poissons sont un signe de mystère, et l’humanité n’est pas encore à un stade d’évolution pour comprendre tout ce que la Vie a à offrir. Nous ne comprenons pas pleinement notre intuition, nous ne comprenons pas non plus toutes les dimensions qui existent au sein de notre Univers. En conséquence, vous pouvez avoir une curiosité naturelle au sujet des forces subtiles qui façonnent nos vies, ce qui dépasse ce que les autres comprennent.

Votre conscience instinctive qu’il y a plus que le «ici et maintenant» vous donne une acceptation innée de choses qui ne peuvent pas être immédiatement expliquées.

Le grand problème auquel est confronté l'homme moderne est que les moyens par lesquels nous vivons ont distancé les fins spirituelles pour lesquelles nous vivons. - Dr Martin Luther King, Lune en Poissons

Ce signe est celui de la recherche spirituelle. Vous pouvez avoir une relation profonde et personnelle avec votre propre expérience du Divin. Cela ne signifie pas que vous êtes religieux et que vous ne pouvez pas suivre une foi particulière. Mais vous vous sentirez probablement en contact avec quelque chose de plus grand que vous-même, et à votre manière, vous chercherez à vivre cette expérience. Comme mentionné, les Poissons sont un signe d’une grande sensibilité. Votre vie sera dirigée par le sentiment, et par le sentiment peut-être d’une «main» invisible qui le guidera.

Voir les choses telles qu’elles sont vraiment

L’amour et la relation peuvent être un domaine de la vie où vous passez par de nombreuses leçons. Les Poissons sont un signe très romantique. Vous pouvez avoir tendance à entrer en relation ou à vivre de nouvelles expériences avec des lunettes roses. Mettre les autres sur un piédestal signifie invariablement qu’ils doivent «tomber». Pourtant, vous avez la capacité d’une forme rare d’amour, basée sur l’acceptation inconditionnelle des autres pour ce qu’ils sont.

Parfois, vous ressentez une sorte d’amour exalté qui vous apportera une expérience de véritable union avec un autre. À d’autres moments, vous devrez peut-être vous réveiller face à des réalités difficiles, voir les autres pour ce qu’ils sont, et non pour qui vous aimeriez qu’ils soient. Avec la Lune ici, vous devez être en relation avec d’autres qui respectent votre sensibilité. Pour que cela se produise, vous devez d’abord le respecter en vous-même.

Le plus souvent, les femmes avec la Lune en Poissons ont un temps plus facile, car les femmes sont autorisées à explorer et à développer leurs côtés sensibles. Pour les hommes, ce placement peut être plus difficile. Beaucoup d’hommes apprennent dès le plus jeune âge à réprimer leur vie émotionnelle, conduisant à des schémas de peur et d’abnégation dans la vie plus tard, où la tentative de fermer et de nier leur côté intuitif.

Parfois, les hommes nés avec la Lune en Poissons craignent leurs sensibilités naturelles. Ils réagissent mal à l’idée de «quoi que ce soit d’autre», car cela signifierait s’ouvrir à des parties d’eux-mêmes longtemps enfermées.

C’est pourquoi je déteste prendre le crédit pour les chansons que j’ai écrites. Je sens que quelque part, quelque part, cela a été fait et je suis juste un coursier qui le met au monde. Je le crois vraiment. J'aime ce que je fais. Je suis content de ce que je fais. C'est de l'évasion - Michael Jackson, Moon in Pisces

Le désir d’évasion

Le signe des Poissons porte en lui une envie innée de s’échapper – de laisser derrière lui les aspects banals de la vie. En conséquence, vous pouvez constater que vous avez besoin de vous retirer périodiquement des exigences de la vie, en prenant le temps de reconstituer votre système émotionnel très sensible. Si vous ne savez pas quand le moment du retrait est venu, vous pourriez vous retrouver incapable de faire face aux exigences de la vie. Le retrait ou l’évasion est une partie importante de l’expérience Piscean. Que vous le fassiez consciemment ou inconsciemment dépendra entièrement de vous.

Une manifestation consciente de ce désir d’évasion pourrait impliquer de prendre le temps d’être seul, de se retirer du monde pour la contemplation, la méditation, la purification et le renouvellement. Passer du temps au bord de l’eau ou dans la nature est particulièrement apaisant. Les environnements naturels aident à libérer les influences émotionnelles et psychologiques que vous avez absorbées des autres et à traiter les expériences nécessaires à votre croissance.

Comme les Poissons sont un signe de compassion, vous pouvez également expérimenter le renouvellement de soi par des actes de bonté envers les autres, offrant consciemment votre nature compatissante dans des actes de service désintéressés envers les autres. L’astuce ici sera d’apprendre à ne pas prendre plus que votre juste part. Donner de soi-même est une réponse naturelle, mais vous devrez peut-être apprendre quand cela suffit. Parfois, ceux qui sont nés avec la Lune en Poissons doivent reconnaître les limites, afin que leurs qualités généreuses et compatissantes ne soient pas mises à profit.

Categories: Uncategorized

PLUTON

No Comments
SymboleSymbole Pluton
Découvreur / Date de découverteC. W. Tombaugh / 18 février 1930
Rayon(équatorial)1 150 km (0.18 Terre)
Masse1,314 ± 0,018×1022 kg
Période de rotation (jour sidéral)– 6,387 jours (sens rétrograde)
Période de révolution90 613,31 jours ( 248 ans 31 jours)
Aphélie7 375 927 931 km (49,31 ua)
Périhélie4 436 824 613 km (29,66 ua)
Température moyenne (surface)44°K = – 229°C
Satellites connus4 : Charon – Hydra – Nix – P4

Historiquement, Pluton est la neuvième et dernière planète du système solaire, découverte par hasard en 1930.

Mais, l’Union Astronomique Internationale a décidé le jeudi 24 août 2006, que Pluton ne serait plus considérée comme une planète du Système Solaire.

Le suspense aura duré jusqu’au bout, mais le sort de Pluton est désormais scellé. Le comité d’experts mandaté par l’Union astronomique internationale avait proposé de conserver son statut et d’enrichir par la même occasion notre Système Solaire de trois nouvelles planètes – Charon, Cérès et Xena – mais l’assemblée générale réunie à Prague en a décidé autrement. A partir d’aujourd’hui, le Système Solaire ne compte plus que huit planètes. Au revoir Pluton !

Désormais, Pluton n’est plus considérée comme une planète du Système Solaire

Huit ou douze planètes ?

On a cru un instant que notre Système Solaire allait compter trois planètes supplémentaires. En effet, le comité d’experts présidé par l’astronome Owen Gingerich (université de Harvard) avait proposé une nouvelle définition du mot planète faisant la part belle à la gravité… et à Pluton. Selon eux, pour faire partie du cercle très fermé des planètes, un objet céleste devait être en orbite autour d’une étoile, sans toutefois être une étoile, et être suffisamment massif pour que l’effet de sa propre gravité lui confère une enveloppe sphérique. Soumise au vote de la 26ème assemblée générale de l’Union astronomique internationale, cette définition devait voir la confirmation du statut de Pluton et l’intronisation de Charon, Cérès et Xena (2003 UB313).

Pluton rétrogradé

Hélas pour Pluton, la proposition du comité a été rejetée par 70% des 2.500 participants et amendée. A l’heure du vote de cet après-midi, quatre résolutions étaient présentes. La résolution 5A définissait une planète comme un objet :

* En orbite autour d'une étoile, sans toutefois être une étoile ;
* Suffisamment massif pour que l'effet de sa propre gravité lui confère une enveloppe sphérique ;
* Dominant son environnement et ayant « dégagé le voisinage autour de son orbite » - ce qui n'est pas le cas de Pluton.

La résolution 6A définissait d’autre part les notions de “planètes classiques”, de “planètes naines” (les objets correspondant aux deux premiers critères mais non au troisième, et n’étant pas des satellites), et de “petits corps du Système Solaire” (pour les objets ne rentrant pas dans les deux premières catégories).

A l’issue d’un vote à mains levées, la définition de la résolution 5A a été adoptée, ainsi que la résolution 6A. Pluton ne correspondant pas à ses critères, elle a été rétrogradée au statut de planète naine.

Notre Système Solaire ne compte donc plus que huit planètes : Mercure, Venus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Après les avoir occupés pendant des dizaines d’années, Pluton va donc disparaître de nos manuels scolaires…

Il faudra désormais également classer les objets du Système Solaire en trois catégories : les planètes, les planètes naines et les petits corps du Système Solaire. Les premiers inscrits de la classe “planètes naines” étant Pluton, Cérès et 2003 UB313 (Xena).

Nouveau et quatrième satellite naturel

Découvert par le télescope spatial Hubble le 20 juillet 2011, le quatrième satellite naturel de pluton est désigné provisoirement : S/2011 (134340) 1 (également nommé S/2011 P 1 ou simplement P4)
Il mesurerait entre 14 et 40 km de diamètre, ce qui en ferait le plus petit satellite naturel connu de Pluton.

Le demi-grand axe de l’orbite de Pluton vaut 39,5 unités astronomiques, soit presque 6 milliards de kilomètres, ou encore 5 h 30 à la vitesse de la lumière. Cette orbite se distingue par sa résonance avec celle de Neptune (Pluton décrit deux fois son orbite pendant que Neptune en décrit trois). Elle est parcourue en 247,9 ans, soit exactement une fois et demie la période sidérale de Neptune. De plus, elle présente les plus fortes valeurs d’ellipticité (excentricité de 0,246) et d’inclinaison sur l’écliptique (17°2) parmi les orbites planétaires. Toutes ces particularités, auxquelles on peut ajouter la faible masse du système (de l’ordre seulement du sixième de la masse de la Lune), conduisent à remettre en cause son statut de planète.

Pluton serait le plus gros représentant connu de la ceinture de Kuiper, zone orbitant au-delà des planètes géantes et comprenant des objets de taille diverse, mise en évidence dans les années 1990.

Plusieurs des paramètres physiques de Pluton restent mal connus, car, contrairement aux huit autres planètes, aucune sonde spatiale n’a survolé cet objet. En fait, la résonance de Pluton avec Neptune a empêché la sonde interplanétaire Voyager 2 de terminer son grand tour via Pluton.

Si, grâce à la troisième loi de Kepler, la masse du système double Pluton-Charon est précisément déterminée, celle de Pluton reste floue, de l’ordre de 1,3×1022 kg, pour un rayon de 1 170 ± 12 km.

La température agrave; la surface de Pluton est estimée à 44 K (- 229 °C). Dans de telles conditions, la plupart des éléments apparaissent à l’état condensé. L’atmosphère, probablement un mélange d’azote, de méthane et de monoxyde de carbone, ne peut être qu’extrêmement ténue, avec une pression de surface de l’ordre du microbar (c’est-à-dire un millionième de la pression à la surface de la Terre). Il se pourrait que cette atmosphère n’existe que lorsque Pluton est au voisinage de son périhélie, comme entre 1979 et 1999, Pluton étant alors moins distante du Soleil que Neptune. La composition de la structure interne de Pluton demeure inconnue. Sa densité moyenne, de l’ordre de 2, suggère un mélange de roches et de glaces d’eau dans un rapport de 1 à 4. Les images du télescope spatial Hubble révèlent que Pluton présente de très fortes variations d’albédo, reflétant peut-être le contraste entre des surfaces réfléchissantes de glaces d’azote et d’autres très sombres de matériaux organiques.

Le couple Pluton-Charon

Pluton-Charon forme un couple très serré : la distance moyenne entre les deux objets est de seulement 19 640 km, soit moins de 17 rayons plutoniens. La masse de Charon représente entre 0,08 et 0,16 fois celle de Pluton ; son rayon est estimé entre 590 et 630 km. Fait unique dans le système solaire, les deux composantes sont en rotation synchrone, et présentent donc en permanence la même face. L’orbite du couple est très inclinée sur l’écliptique.

Hydra et Nix

Pluton possède deux autres satellites, qui furent photographiés le 15 mai 2005 lors d’une campagne d’observation du télescope spatial Hubble, temporairement nommés S/2005 P 1 et S/2005 P 2 puis baptisés Hydra et Nix. Ils ont été repérés par une équipe du Southwest Research Institute sur des clichés pris pour préparer la nouvelle mission d’exploration lointaine du système solaire, New Horizons. Leur existence fut confirmée par l’examen de photographies prises par le télescope spatial Hubble et datant du 14 juin 2002.

D’après les premières observations, le demi-grand axe de l’orbite de Nix mesure 49 000 km et celui de l’orbite d’Hydra 65 000 km. Les deux satellites semblent orbiter dans le sens prograde dans le même plan que Charon et sont deux et trois fois plus éloignés que celui-ci, avec une résonance orbitale proche de (mais pas égale à) 4:1 et 6:1.

Les observations se poursuivent pour déterminer les caractéristiques des deux astres. Hydra est parfois plus brillant que Nix, soit parce qu’il est plus grand, soit parce que la luminosité de sa surface varie suivant les zones. Le spectre des satellites est similaire à celui de Charon, ce qui suggère un albédo similaire d’environ 0,35 ; dans ce cas, le diamètre de Nix est estimé à 46 km et celui d’Hydra à 61 km. Une limite supérieure peut être déterminée en supposant un albédo de 0,04 similaire aux objets les plus sombres de la ceinture de Kuiper : 137 ± 11 km pour Nix et 167 ± 10 km pour Hydra. Dans ce cas, la masse des satellites serait 0,3 % de celle de Charon (0,03 % de la masse de Pluton).

Categories: Uncategorized

TERRE

No Comments
Terre
SymboleSymbole Terre
Découvreur / Date de découverte— / —
Rayon(équatorial)6 378,137 km
Masse5,9736×1024 kg
Période de rotation (jour sidéral)0,9972696 jours (23 h 56 min 4 s)
Période de révolution365,25696 jours
Aphélie152 097 701 km (1,01671033 ua)
Périhélie147 098 074 km (0,98328989 ua)
Température moyenne (surface)288°K = 15°C
SatelliteLune

Troisième planète tellurique du système solaire

La Terre n’est plus, loin s’en faut, le centre du monde, et nous savons que d’autres planètes tournent autour d’autres soleils, mais, plus nous connaissons notre globe, plus nous comprenons ce qui en fait la spécificité. Chauffé par le Soleil, protégé par son atmosphère, riche d’une forte activité tectonique, abondamment fourni en eau, l’astre bleu est un lieu accueillant qu’il nous incombe de garder tel.

Elle est la plus grande et la plus massive des planètes telluriques. 

La Terre est un sphéroïde d’un diamètre équatorial de 12 757 km, présentant un aplatissement aux pôles de 0,0034 (1/297), assez faible. Sa masse est de 5,97×1024 kg, ce qui correspond à une densité moyenne de 5,52 g/cm3 (la plus élevée parmi les planètes du système solaire) et à un champ gravitationnel moyen de 9,81 m/s2 (qui varie, en fonction de la latitude, de 9,83 m/s2 aux pôles à 9,78 m/s2 à l’équateur).


L’orbite terrestre

La Terre tourne autour du Soleil suivant une orbite quasi circulaire, dont le demi-grand axe (qui est de l’ordre de la distance moyenne au Soleil) est de 149,6 millions de kilomètres et a été pris comme valeur de l’unité astronomique de distance (UA). En raison de l’excentricité de l’orbite terrestre (e = 0,017), la distance au Soleil est de 1,017 UA à l’aphélie (début juillet) et de 0,983 UA au périhélie (début janvier) ; ces variations s’accompagnent d’une légère différence de la quantité d’énergie solaire reçue (7%). L’orbite est parcourue avec une vitesse de l’ordre de 30 km/s dans le sens direct (sens inverse des aiguilles d’une montre) ; la durée d’une révolution sidérale est de 365,256 jours. Le plan orbital de la Terre est le plan de l’écliptique, au voisinage duquel ont lieu les éclipses, et par rapport auquel on définit la position des orbites du système solaire.


Rotation de la Terre sur elle-même

Animation interactive en anglais (cliquez sur l’icône et patientez quelques secondes)

La Terre est animée d’un mouvement de rotation propre autour d’un axe polaire incliné (en moyenne) de 23° 27′ par rapport à la normale au plan orbital ; la durée d’une rotation par rapport au Soleil, qui, par définition, est de 1 jour, a pendant longtemps été la base de la détermination de l’unité fondamentale de temps ; la durée d’une rotation sidérale (par rapport aux étoiles) est de 23 h 56 min 4 s. L’inclinaison de l’axe de rotation terrestre induit un phénomène marqué de saisons.

Les caractéristiques des mouvements de la Terre tels qu’on vient de les décrire ne sont que des caractéristiques moyennes, auxquelles se superposent diverses variations – qui seront précisées plus loin.

Les caractéristiques des mouvements de la Terre tels qu’on vient de les décrire ne sont que des caractéristiques moyennes, auxquelles se superposent diverses variations – qui seront précisées plus loin.


Le couple Terre-Lune

La Terre n’a qu’un seul satellite naturel, la Lune, dont la masse représente une fraction relativement importante (1/81) de la masse de la Terre, et qui, du fait de leur proximité, forme avec celle-ci un système de planète double.

La Terre est, jusqu’à présent, le seul astre sur lequel on ait observé une activité biologique. En fait, la présence de la Lune assure au système une grande constance de ses paramètres orbitaux ; celle-ci, entre autres conséquences, a permis la stabilité des conditions d’ensoleillement, et a été un facteur favorable à l’émergence de la vie sur Terre. 

Vue de l’espace, la Terre apparaît comme une planète au disque bleuté, marqué de formes variées, en partie caché par de larges masses de nuages découvrant par endroits des fragments de continents et d’océans ; sa magnitude vue du Soleil serait de – 3,8.

Les fluctuations du mouvement terrestre

La preuve expérimentale de la rotation propre de la Terre a été apportée tardivement (en 1851) par Léon Foucault, lequel mit en évidence le déplacement relatif du plan d’oscillation d’un pendule au cours de la rotation terrestre ; aujourd’hui, ce mouvement est observable depuis l’espace. Si, en première approximation, on peut considérer que la Terre tourne autour d’un axe d’orientation fixe avec une vitesse angulaire constante, l’analyse des données astrométriques montre qu’il n’en est rien.

La Terre n’étant pas une masse sphérique homogène et symétrique, ses renflements équatoriaux subissent un couple qui imprime à l’axe de rotation un mouvement de précession lui faisant balayer un cône autour de la normale à l’écliptique, avec une période de 26 000 ans. Par ailleurs, la variation des forces luni-solaires provoque des nutations (oscillations) de l’axe, dont les plus importantes ont une période de 18,6 ans.

On observe, en outre, un déplacement des pôles, c’est-à-dire de la masse terrestre par rapport à l’axe de rotation, avec une période de l’ordre de 1 an. La vitesse angulaire, quant à elle, subit plusieurs sortes de variations : des variations séculaires, tel le ralentissement régulier (environ 10-3 seconde par siècle) dû à l’effet des marées lunaires ; des variations périodiques, saisonnières, accompagnant les échanges d’énergie cinétique avec les masses fluides, et des variations irrégulières dues à l’activité interne de la planète.

Toutes ces fluctuations ont conduit à l’abandon du mouvement terrestre comme étalon de temps. Le mouvement orbital est essentiellement affecté par la précession des équinoxes, liée à la variation du plan de l’équateur céleste et du plan de l’écliptique (perturbation planétaire).

L’atmosphère

L’atmosphère est divisée en 5 couches : leurs limites ont été fixées selon les discontinuités dans les variations de la température, en fonction de l’altitude.

De bas en haut :

1) la troposphère : la température décroît avec l’altitude (de la surface du globe à 8-15 km d’altitude) ; l’épaisseur de cette couche varie entre 13 et 16 km à l’équateur, mais entre 7 et 8 km aux pôles. Elle contient 80 à 90% de la masse totale de l’air et la quasi-totalité de la vapeur d’eau. C’est la couche où se produisent :

        – les phénomènes météorologiques (nuages, pluies…)
        – les mouvements atmosphériques horizontaux et verticaux (convection thermique, vents) ;

2) la stratosphère : la température croît avec l’altitude jusqu’à 0 °C (de 8-15 km d’altitude à 50 km d’altitude) ; elle abrite une bonne partie de la couche d’ozone ;

3) la mésosphère : la température décroît avec l’altitude (de 50 km d’altitude à 80 km d’altitude) jusqu’à – 80 °C ;

4) la thermosphère : la température croît avec l’altitude (de 80 km d’altitude à 350-800 km d’altitude) ;

5) l’exosphère (de 350-800 km d’altitude à 50 000 km d’altitude).

Atmosphère
Atmosphère

Approfondir avec WIKIPEDIAwikipedia

Categories: