Systeme solaire
Project 3

Physicien néerlandais (Zonnemaire, Zélande, 1865 — Amsterdam, 1943)

 Il s'intéressa à l'émission de lumière par les atomes excités et à la propagation des signaux lumineux dans les milieux en mouvement. On lui doit la découverte de l'effet qui porte son nom. (Prix Nobel de physique, 1902.) 

Effet Zeeman : décomposition des raies d'émission des atomes, qui se produit en présence d'un champ magnétique assez intense. Pour les raies simples, telles que celles de la série de Balmer de l'hydrogène, on assiste à un dédoublement des raies en deux composantes d'intensités égales, lorsque l'observation a lieu parallèlement au champ magnétique; dans une direction perpendiculaire au champ, la raie se décompose en un triplet. Les écarts de fréquence entre les composantes sont proportionnels à l'intensité du champ, et leur état de polarisation (circulaire ou linéaire) est toujours bien défini. Cet effet traduit l'action du champ magnétique sur les niveaux de l'énergie absorbée ou restituée par les électrons de l'atome; cette énergie se manifestant à une longueur d'onde précise, les perturbations induites par le champ magnétique vont se traduire dans le spectre du rayonnement émis.