Systeme solaire
Project 3

Tycho Brahe

Approfondir avec Wikipédia

(Ou Tyge Brahe)

Astronome et astrologue danois (Skåne, aujourd'hui en Suède, 1546 — Prague, 1601) 

Les années de formation

Dès l'âge de sept ans, Tycho Brahe apprit le latin, et à treize ans, en avril 1559, il s'inscrivit à l'université de Copenhague. Il s'y initia à la rhétorique et à la philosophie. L'année suivante, Tycho contempla une éclipse de Soleil partielle, et donc peu spectaculaire, mais ce qui le marqua et décida de sa vocation, c'est que des hommes aient pu prédire le phénomène. Trois ans plus tard, Tycho quitta l'université de Copenhague pour celle de Leipzig, puis celles de Wittenberg, de Rostock, de Bâle et d'Augsbourg. Ce vagabondage instructif dura jusqu'à ce que Tycho atteigne ses vingt-cinq ans. Il voyagea et il achèta des livres d'astronomie et des instruments. Il ne disposait, pour apprendre à lire le ciel, que d'un petit globe pas plus gros que le poing et, pour mesurer les écarts angulaires entre les astres, que d'un simple compas.  

Sa première observation personnelle, il la fit en août 1563. Il observa assidûment et nota scrupuleusement le rapprochement quotidien de Jupiter et de Saturne. La conjonction eut lieu le 17 août. L'écart entre cette conjonction observée et celle qui a été calculée, d'après les tables dont il disposait, est de près d'un mois. Ce désaccord le choqua: désormais il consacra sa vie à l'amélioration de la précision des observations. Ainsi, dès 1564, Tycho acquit à Leipzig un bâton de Jacob dont le grand bras fait un bon mètre de long. Il acheta également un petit anneau astronomique. Cinq ans plus tard, il commença à construire ses propres instruments, et d'abord un demi-sextant de bois dont le rayon dépassait 1,50 m.