Systeme solaire
Project 3

EINSTEIN

Approfondir avec Wikipédia


Physicien américain d'origine allemande (Ulm 1879 - Princeton 1955), dont l'œuvre a radicalement marqué la physique et la pensée scientifique du XXe siècle

 
Fils d'un petit industriel, il fait de médiocres études primaires. Sa mère l'initie à la musique, et il sera plus tard un talentueux violoniste amateur. Ses oncles lui donnent le goût des mathématiques et des études scientifiques. La famille Einstein quitte l'Allemagne à la suite de revers de fortune et part pour l'Italie vers 1893. Le jeune Einstein termine ses études en Suisse, à Aarau puis à Zurich (Institut polytechnique fédéral), où il est l'élève de Hermann Minkowski. Diplômé en 1900, il prend la nationalité suisse ; il ne trouve un emploi stable qu'en 1902, en entrant à l'Office suisse des brevets. Il prépare seul sa thèse de doctorat, qu'il présente en 1905, ainsi que trois articles où il expose les résultats de recherches personnelles qui lui gagneront l'estime du monde scientifique ; dans l'un de ces articles, on trouve le premier exposé de sa " théorie de la relativité restreinte ", qui étend le principe galiléen de relativité, valable jusqu'alors seulement pour la mécanique, aux phénomènes électromagnétiques.

Une théorie aux conséquences considérables

Les conséquences dramatiques de cette hypothèse, telles que l'équivalence masse-énergie, le renoncement au concept d'un temps universel, la remise en cause de la notion de simultanéité de deux événements font que cette théorie, bien que très féconde dans son élégance et sa simplicité, n'a été que lentement acceptée. Un autre de ces trois articles introduit l'idée de photon, particule associée à une onde    électromagnétique, introduisant la dualité onde-corpuscule, qui devait devenir vingt ans plus tard la pierre angulaire de la mécanique quantique. De 1909 à 1916, il traverse une période heureuse, au cours de laquelle il enseigne (Prague, Zurich) et généralise la théorie de la relativité restreinte en y intégrant les phénomènes liés à la gravitation. Cette nouvelle théorie, dite " relativité générale ", consiste à introduire la matière comme élément de la géométrie de l'Univers, celui-ci se trouvant localement modifié par la présence d'un objet massique. C'est en 1916 qu'est publié son ouvrage Fondements de la théorie de la relativité restreinte et généralisée. Les conséquences cosmologiques de cette extension de la relativité sont au cœur des débats actuels sur l'origine et le devenir de l'Univers.

En 1914, un poste important lui est offert à Berlin (Académie royale, direction de l'institut Kaiser-Wilhelm). Il y reste jusqu'en 1921, dans un isolement de plus en plus grand à cause de son attitude pacifiste pendant la Première Guerre mondiale et d'une campagne antisémite. Juif, il s'engage dans le mouvement sioniste, part aux États-Unis et parcourt le monde en donnant des conférences jusqu'en 1923. En 1921, il reçoit le prix Nobel de physique. En 1933, lorsque Hitler prend le pouvoir en Allemagne, il se trouve aux États-Unis ; il s'y installera définitivement (prenant la nationalité américaine) pour poursuivre à Princeton ses recherches sur les théories unitaires et cosmologiques. Ayant pris sa retraite en 1945, il publie en 1950 une dernière étude sur sa théorie unitaire. Il meurt à l'âge de soixante-seize ans. La vie d'Albert Einstein fut à la fois celle d'un grand penseur et celle d'un homme public dont la célébrité, après la première vérification expérimentale de sa théorie de la relativité, devint mondiale. La diversité de son œuvre scientifique a permis de justifier son prix Nobel sans aucune référence à la théorie de la relativité ; elle apporte des contributions importantes à plusieurs théories physiques : théorie cinétique des fluides, physique atomique, théories quantiques (photons, statistique quantique, théorie des solides), bien qu'il ait refusé l'interprétation probabiliste de Max Born, théorie de la gravitation (équivalence de l'inertie et de la pesanteur, relativité générale), théories unitaires (réunissant l'électromagnétisme et la gravitation), cosmologie.


L'activité politique d'Einstein

Einstein a également laissé une œuvre philosophique, concernant surtout la position de la science (il publie, en 1934, Comment je vois le monde). Son activité politique a occupé une place importante dans sa vie ; liée au mouvement pacifiste (rencontre avec Romain Rolland) et au mouvement sioniste (rencontre avec Chaïm Weizmann), elle lui attira les foudres du régime nazi. Il renonça à la nationalité allemande pour protester contre la suppression des libertés universitaires en Allemagne.

Paradoxalement, lors de la Seconde Guerre mondiale, il fut conduit à demander au gouvernement américain d'organiser des recherches sur l'utilisation militaire de la fission nucléaire, ayant tout lieu de craindre qu'elle ne soit rapidement mise au point en Allemagne. Après la guerre, il demanda l'internationalisation du contrôle de l'armement nucléaire.